Rechercher

mardi 18 mars 2008

Coup de tête

Une news sur Zidane ? Non. C'est tout simplement le titre du deuxième flim de Jean-Jacques Annaud. Avant son polar en bure et sandales, JJ s'est intéressé au milieu du football. Au football amateur et à la Coupe de France pour être plus précis.

C'est l'histoire de Perrin, incarné par le rebel Patrick Dewaere. Viré du club de Trincamps, de l'usine et finalement du café des supporters, il décide de quitter la ville. Mais ce soir là il est accusé de viol et jeté en prison.
Deux mois passent. Trincamps a fait une percée en Coupe de France mais leur attaquant vedette se blesse. Perrin est appelé à la rescousse...et marquera deux buts. Le paria devient la star ... et veut se venger.

Merci France Inter pour m'avoir fait découvrir ce flim. Alors que le sémillant Frédéric Bonnaud était encore salarié de la maison de la radio, Franck Annesse (journaliste à So Foot !) avait une chronique sportive dans l'émission "la bande à Bonnaud". Et le générique était extrait de la scène suivante :



Elégant, n'est-il pas ? C'est ce que j'appelle une tactique percutante.

Certains personnages valent le détour. Le président du club par exemple. Patron de l'usine où travaillait Perrin, il entretient l'équipe de foot pour maintenir ses ouvriers, supporters du club bien sûr, au boulot sans trop de revendications. Une resucée de "Football, opium du peuple". Ces adjoints sont également très pittoresques. Le gratin de Trincamps : le concessionnaire, le patron du magasin de cuisines...
Autre points intéressants : la façon dont Perrin est traité après la victoire et surtout le profit qu'il en fait pour mettre la ville sens dessus dessous. Un flim bien sympathique que je vous encourage à voir.

1 commentaire:

dd a dit…

Damned !!

mais c'est que monsieur Rustineman me fait de la concurence avec des critiques cinéma !!!

Je n'ai malheuresement pas vu ce film, je n'ai donc pas l'occasion de dire que c'est de la merde !