Rechercher

samedi 21 juin 2008

Je n'en croate pas mes yeux

Après le jeu de mot audacieux du titre, vous aurez compris que cette chronique est résolument placée sous le signe de l'humour fin et subtil. Il le faut bien puisque les candidats ne nous font plus rire depuis longtemps.

La continuité dans la médiocrité, c'est le slogan du jour. Encore une fois le gagnant échappe à tout le monde. Il faut dire que les Turcs sont taquins. Déjà contre la République Tchèque, menés 2-0 à 15 minutes de la fin, ils reviennent à égalité et marquent le but victorieux à la 90ème minute. Tout bon spécialiste de football (comme RustineMan, par exemple) se dit : "Ca passe une fois mais jamais deux." Analyse moisie puisque les Ay-Yıldızlılar (étoiles du croissant) refont le coup et cette fois contre le Croatie. Comme ils avaient joué un peu petit lors du précédent match (il restait tout de même 4 minutes d'arrêts de jeu pour marquer) ils ont décidé cette fois de marquer à la toute dernière minute des prolongations (121ème pour être exact). Bravo.

Le seul qui se démarque et qui ne passe pas loin de l'exploit, c'est Gilles-Bernard. Il pronostique un match nul (2-2) mais se trompe sur le gagnant des tirs au but (5-4 pour la Croatie). C'est beau mais ça ne rapporte toujours pas de point.

Si l'euro continue sur la voie opposée à celle des pronostiqueurs, on se dirige vers une large victoire de la Russie. Tout le monde donne les Pays-Bas gagnants avec 2 buts d'écart, sauf Alex qui voit une différence d'un but seulement. Bon match et n'oubliez pas le nouveau sondage !

1 commentaire:

DD a dit…

DAMNED !!!

Autant pour la victoire de l'allemagne je n'avait rien vu venir, autant pour la victoire des turcs je le sentait.

Je prend Gilles à témoin, j'ai longuement hésité avant de finalement mettre les croates vainqueurs.
Pourquoi, me demanderez vous ? Car ayant vu les pronostique de presque tous les joueurs, je n'avais pas envie de me faire rattraper.


Et quand je vois ce soir la victoire de la russie, j'espere que comme tous les second de chaque poule, les italiens gagnerons leur match.